Le secteur de la comptabilité ne connait pas la crise. Avec un taux de chômage avoisinant les 2% selon l’étude de l’INSEE[1], le dynamisme des métiers comptables et financiers se fait rarement démentir. Obligation règlementaire pour toute activité économique, la comptabilité et la finance sont aujourd’hui devenus des outils incontournables à la lisibilité, au fonctionnement et au développement de l’entreprise. Avis aux réfractaires, les professions comptables et financières ne se résument pas à un tête-à-tête effréné avec une calculatrice !  Élaborer des budgets prévisionnels, construire une stratégie au regard de nouvelles lois fiscales, conseiller tel ou tel placement ou encore répondre aux questions des salariés ou clients… Toute une palette de missions et de trajectoires professionnelles s’offre aux jeunes diplômés tentés par une carrière comptable et financière.

Découvrons et comparons ensemble, les grands traits et caractéristiques de 11 professions comptables et financières…

 

Assistant comptable / assistante comptable

Présentation

L’assistant comptable assiste le comptable dans les opérations quotidiennes. Il/elle est généralement en charge des travaux comptables opérationnels tels que la saisie, les enregistrements comptables ou encore la facturation.

Formation

  • Bac pro gestion-administration + BTS
    comptabilité et gestion
  • DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations)
  • DCG (diplôme de
    comptabilité et de gestion)
  • Licence pro

 

Évolution

  • Evolution possible, après environ 2 ans d’exercice, vers un poste de comptable, puis de responsable comptable.
  • Avec des formations complémentaires, il/ elle peut aussi évoluer vers des postes de contrôleur financier ou de contrôleur de gestion.

 

Rémunération (en brut annuel) 

  • Jeune diplômé : 22/ 25 K€
  • Profil expérimenté : 25/30 K€

 

Chargé de recouvrement / chargée de recouvrement

Présentation

Il/elle est responsable du suivi, des relances et du recouvrement des impayés. Il/elle s’assure du respect des échéances des paiements et initie les procédures judiciaires si nécessaire.

 

Formation

  • BTS NRC (Négociation et Relation Client) – ancien BTS force de vente ;
  • BTS MUC (Management des unités commerciales) – ancien BTS action commerciale ;
  • BUT gestion des entreprises et des administrations (GEA) – ancien DUT ;
  • BUTS techniques de commercialisation – ancien DUT

 

Évolution

Évolution possible vers un poste de :

  • Crédit manager
  • Responsable de contentieux

Il/ elle peut également s’orienter vers un poste commercial ou vers une carrière dans le secteur bancaire ou celui des assurances.

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 22/25 K€
  • Jeune cadre : 30/35 K€
  • Cadre confirmé : 35/40 K€

 

Comptable auxiliaire (clients / fournisseurs)

Présentation

Le/la comptable auxiliaire est en charge à la fois de la comptabilité fournisseurs, la comptabilité clients et la trésorerie :

  • Le/la comptable fournisseurs gère lacomptabilité qui concerne tous lesachats réalisés par l’entreprise : lesachats de produits, de fournitures et dematières premières nécessaires à la
  • Le/la comptable clients se concentre sur la comptabilité qui concerne les clients de l’entreprise. Il enregistre les opérations comptables et assure un suivi des factures.

 

Formation

  • BTS comptabilité et gestion
  • DUT GEA (gestion des entrepriseset des administrations)
  • DCG (diplôme decomptabilité et de gestion)
  • Diplôme d’école de commerce
  • Licence pro

 

Evolution

Évolution possible du comptable auxiliaire vers un poste de :

  • Contrôleur de gestion
  • Chef de service comptable
  • Expert-comptable (après obtention duDiplôme d’Expertise-Comptable, le DEC)
  • Directeur comptable et financier

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 28 K€
  • Jeune cadre : 35 /40K€
  • Cadre confirmé : 45/55 K€

 

Comptable général 

 Présentation

En TPE/PME, il/elle est responsable de la tenue des comptes, contrôle l’exactitude des données comptables et réalise les opérations de clôture en vue de l’édition des documents officiels. Dans les entreprises de plus grande envergure, le travail de la comptabilité générale est divisé en deux pôles principaux :

    • Comptable fournisseur : principalement en charge de la gestion des achats, il contrôle les opérations d’approvisionnement.
    • Comptable client : principalement en charge de la gestion de la facturation, il contrôle les opérations de vente et d’encaissement.

 

Formation

  • BTS comptabilité et gestion
  • DUT GEA ;
    DCG
  • Diplôme d’école de commerce
  • Licence pro

 

Evolution

Selon la taille de l’entreprise où il exerce, le/la comptable aura la possibilité d’évoluer vers un poste de :

  • Contrôleur de gestion
  • Chef de service comptable
  • Expert-comptable (après obtention du Diplôme d’Expertise-Comptable, le DEC)
  • Directeur comptable et financier

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 28 K€
  • Jeune cadre : 35 /40K€
  • Cadre confirmé : 45/55 K€

 

Directeur comptable

Présentation

Il/elle supervise l’équipe comptable, il garantit la fiabilité des comptes sociaux, s’assure de la bonne application des procédures et du respect des normes comptables et fiscales.

 

Formation

  • Niveau master (comptabilité ou finance)
  • Diplôme d’école de commerce
  • DEC (diplôme d’expertise comptable)

 

Évolution

Expérience nécessaire de 5 à 10 ans pour arriver à ce poste. L’évolution professionnelle peut se faire, en interne vers des postes de :

  • Directeur/ directrice financier
  • Directeur/ directrice administratif et financier

Ou en externe vers une entreprise de plus grande importance.

Rémunération

  • Jeune cadre : 48/54 K€
  • Cadre confirmé : 60/80 K€

Responsable (ou Directeur/trice) Administratif et Financier 

Présentation

Le/la DAF porte la responsabilité financière de l’entreprise et propose les choix stratégiques à la direction générale. Il/elle élabore les budgets prévisionnels et les instruments de contrôle de la performance financière afin d’optimiser les équilibres financiers.

 

Formation

  • Master (comptabilité ou finance)
  • Diplôme d’école de commerce + DEC (diplôme d’expertise comptable).

 

Évolution

Expérience nécessaire de plusieurs années pour un poste d’une telle envergure. Le/la directeur/trice administratif peut évoluer vers :

  • Un poste de direction générale
  • La création d’un cabinet de consultant ou un cabinet d’expertise-comptable

 

Rémunération

  • Jeune cadre : 45/55 K€
  • Cadre confirmé : 85/ 125 K€

 

Contrôleur de gestion / contrôleuse de gestion 

Présentation

Il/elle réalise les budgets prévisionnels et élabore les tableaux de bords afin de contrôler en permanence les budgets et piloter les coûts (production, approvisionnement, rentabilité…)

 

Formation

  • DSCG
  • Diplôme d’école supérieure de commerce ou d’ingénieur
  • Master comptabilité- contrôle-audit ou finance.

 

Évolution

Évolution possible vers un poste de :

  • Directeur de contrôle de gestion
  • Directeur de l’audit. 
  • Directeur administratif et financier

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 32 K€
  • Jeune cadre : 37/45 K€
  • Cadre confirmé : 50/70 K€

 

Auditeur interne / auditrice interne

Présentation

Il/elle analyse l’ensemble des process ainsi que les comptes de son entreprise afin de dresser un diagnostic organisationnel qui permettra de s’assurer de la conformité aux normes en vigueur et de préconiser des optimisations via le rapport d’audit.

 

Formation

  • Masters spécialisés en audit-contrôle
  • Instituts d’études politiques ayant une section économique et financière.
  • DCG et DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion).
  • Écoles d’ingénieurs

 

Évolution

Évolution possible vers des postes de :

  • Responsable de l’audit interne
  • Contrôleur de gestion
  • Directeur financier

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 30/ 40 K€
  • Jeune cadre : 40/ 50 K€
  • Cadre confirmé : 50/ 80 K€

 

Risk manager 

Présentation

Il/elle joue un rôle d’anticipation, de prévention et d’analyse des risques financiers que peut rencontrer l’activité de son entreprise, en lien avec l’ensemble des services (commercial, IT, direction, opérations…), notamment dans le cadre d’investissements

Formation

  • Diplôme d’ingénieur en prévention des risques
  • Diplôme d’ingénieur spécialisé en finance
  • Diplôme d’école supérieure de commerce
  • Master pro droit, économie, gestion
  • Master spécialisé en management des risques

 

Évolution

Expérience nécessaire d’une dizaine d’années pour occuper un tel poste. Le/ la risk manager peut évoluer vers les postes suivants :

  • Directeur de crédit (secteur bancaire)
  • Ingénieur HSE (hygiène sécurité environnement)
  • Auditeur qualité

 

Rémunération

  • Jeune cadre : 50/60 K€
  • Cadre confirmé : 60/80 K€

 

Commissaire aux comptes

Présentation

Il/elle est indépendant(e) et exerce une mission réglementaire auprès des SA et SCA. Son rôle est de contrôler et certifier la conformité des comptes publiés par les entreprises par le biais d’un rapport d’audit. Il a le devoir d’informer les actionnaires (voire le Procureur de la République) de toute irrégularité sur les comptes. Le commissaire aux comptes est nommé par les actionnaires de SA et SCA et doit être inscrit à l’Ordre des commissaires aux comptes.

Formation

  • Diplôme d’expertise comptable + 2 ans de stage chez un commissaire aux comptes
  • Master 2 en comptabilité, contrôle de gestion ou finance + 3 ans de stage chez un commissaire aux comptes
  • Master 2 d’une autre filière + CPFCAC (certificat préparatoire aux fonctions de CAC) + 3 ans de stage chez un commissaire aux comptes + CAFCAC (certificat d’aptitude aux fonctions de CAC)

 

Évolution

La profession de commissaire aux comptes est une profession fortement hiérarchisée (assistant ou gérant de portefeuille junior, assistant ou gérant de portefeuille senior…). Salarié à ses débuts, le commissaire aux comptes peut par la suite s’associer ou encore monter son propre cabinet.

Rémunération

  • Jeune cadre : 45/55 K€
  • Cadre confirmé : 60/75 K€

Expert-comptable

Présentation

Il/elle a la charge de missions comptables (établissement des comptes, consolidation…), de missions de conseil auprès des entreprises de son cabinet (juridique, fiscalité, gestion sociale, finance, système d’information…) mais aussi de missions de supervision et vérification des comptes. L’expert-comptable exerce de manière libérale et doit être inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables après avoir prêté serment.

 

Formation

  • 3 diplômes successifs obligatoires : le DCG, le DSCG et le DEC + stage professionnel de 3 ans.
  • Le master CCA (comptabilité-contrôle-au-dit), préparé à l’université, permet également de rejoindre cette filière.

 

Évolution

L’évolution professionnelle de l’expert-comptable peut s’opérer :

  • Au sein de l’entreprise, où il gravit les échelons pour devenir directeur financier ou commissaire aux comptes.
  • Au sein d’un cabinet d’experts-comptables, duquel il rachète des parts pour devenir associé. Il gagne alors en prétentions salariales et se voit consulté lors des prises de décisions stratégiques.
  • En tant qu’indépendant. Il acquiert ainsi le statut de libéral et doit se constituer une clientèle propre.

 

Rémunération

  • Jeune diplômé : 45/50 K€
  • Jeune cadre : 50/60 K€
  • Cadre confirmé : 70/90 K€

 

Alors, prêt à vous lancer dans le métier ?

 

Déléguer le recrutement

Pour optimiser vos chances de trouver rapidement les meilleurs talents, faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé est probablement la meilleure option pour trouver le profil idéal dans les meilleurs délais. Comptalents, est le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers de la comptabilité, gestion et finance. Pour chacun de vos projets, une équipe de consultants experts de votre cœur d’activité sont mobilisés pour vous accompagner à chaque étape et vous présenter au plus vite des profils qualifiés répondant à vos exigences. Nous travaillons au succès, sans engagement et garantissons nos prestations

Contact : contact@comptalents.fr | 09 74 77 03 70 | www.comptalents.fr

Pour le recrutement en cabinet d’Expertise-Comptable, nous avons également une équipe dédiée, Talents AEC.

Contact : contact@talentsaec.fr | 09 74 77 03 79 | www.talentsaec.fr

 

[1] Les activités comptables : un secteur de spécialistes